• Et bé revoilà le lait de coco pour une recette toute simple mais vraiment parfumée. Pas beaucoup de tracas et de quoi réjouir vos convives, le tout sans vous ruiner ... Enjoy !!!!

    Pour 4 personnes : 

    8 pilons de poulet 

    Poulet lait de coco, curry et épices 1 gros poivron rouge ou 2 petits

    2 tomates

    1 morceau de gingembre 

    2 oignons blancs

    25 cl de lait de coco

    1 cuillères à café de poudre de curry jaune 

    3 pincées de curcuma

    1/4 de cuillères à café d'épice saté (pas indispensable mais bien sympa)

    3 branches de coriandre + 1 pour la décoration

    Sel, poivre huile d'olive

     

    Lavez les tomates et le poivron, épluchez l'oignon et découpez le tout en petit dés et rapez le gingembre (après l'avoir épluché!). Dans un wok (ou une poêle), versez un peu d'huile d'olive et faites revenir le poivron, les oignons, les tomates et le gingembre pendant 4 à 5 minutes puis retirez du feu .

    Dans le wok, faites bien dorer vos morceux de poulet, ajoutez le lait de coco, les épices, salez , poivrez et mélangez bien. Puis ajoutez les légumes, tournez à nouveau puis laissez mijoter à feu dou 20/25 mn. Au dernier moment, ajoutez la coriandre lavée et hachée. Dressez sur le plat de service ou en assiette accompagné d'un riz blanc. Décorez de quelques pluches de coriandre. Attention, tout le monde n'aime pas la coriandre, si nécessaire, remplacez la par de la ciboulette.

     

     

     

     


    1 commentaire
  • Pour les amateurs de salé sucré, voici une recette d'automne toute simple, rapide à réaliser et qui ravira vos convives

    Pour 4 personnes :

    Cailles sautées au deux raisins
    4 cailles vidées

    125 g de raisins secs (blonds pour moi)

    16 grains de raisin italien

    8 cuillères à soupe de calvados (ou de cognac d'ailleurs)

    1 pincée de curcuma

    2 cuillères à soupe de crème fraiche (light pour moi) 

    Sel et poivre

     

    Déposez les raisins secs dans un bol, ajoutez deux cuillères de calvados, couvrez d'eau (1 cm au dessus des raisns) et faites chauffer au micro-onde pendant 2 mn à pleine puissance. Sortez le bol (attention de ne pas vous brûler) et laissez gonfler les raisins une vingtaine de minutes.
    Dans une cocotte (en fonte pour moi), faites dorer vos cailles en les tournant régulièrement. Lorsqu'elles sont bien dorées, baissez le feu, ajoutez 6 cuillères à soupe de calvados. Grattez bien le fond de la cocotte avec une cuillère en bois pour faire fondre les sucs.
    Ajoutez les rains secs égouttez (ne jettez pas l'eau dans laquelle ils ont gonflé).
    Au fur et à mesure de la cuisson, ajoutez progressivement l'eau des raisins pour éviter que vos cailles "attachent"
    Laissez cuire 25 mn à feu doux
    5 minutes avant la fin de la cuisson, ajoutez les grains de raisin italien épluchés
    Au moment de servir, posez vos cailles sur le plat de service, ajoutez 2 cuillères à soupe de crème fraiche, le curcume, montez un peu le feu et tournez bien puis arrosez vos cailles avec la sauce : c'est prêt !!!!

     


    1 commentaire
  • Cette recette vous fera passer un bon moment autour d'un déjeuner familial ou d'une soirée entre amis. Son petit plus :  la présence de la sauge la rend moins commune que les recettes habituelles.
    A propos de la sauge : cette herbe n'est pas si facile que cela à trouver sur les marchés. J'en avais hativement déduit qu'elle devait être compliquée à faire pousser jusqu'au jour ou j'en ai planté un petit brin au fond du jardin. Deux ans après, le petit brin en question fait...80 cm de diamètre. Cet hiver après 15 jours à -20 °, c'était bien la seule plante à relever la tête fièrement. Du coup, j'en ai déduit qu'on la trouvait difficilement car peu de monde en demande. Bien dommage, car elle accompagne à merveille le porc, le lapin, les aubergines ou les pêches.

    Pour 4 personnes :

    4 cuisses de lapin ou 6 râbles (pas trop petits) Lapin au vin blanc et à la sauge
    3 gros oignons blancs
    100 g de lardons
    10 beaux champigons de paris 
    2 cuillères à soupe de cognac 
    1 grand verre de vin blanc sec
    8 feuilles de sauge
    1 petite cuillère à café de curcuma 
    1 pincée de piment d'espelette
    2 cuillères à café de sauceline (Maizéna)
    2 cuillères à soupe de crème fraiche épaisse (légère pour moi) 
    Sel et poivre 

     

     

    Dans une cocotte (en fonte pour moi) faire revenir dans un peu d'huile d'olive les oignons émincés, les champignons de Paris lavés et coupés en rondelles et les lardons pendant 7 à 8 minutes en tournant fréquemment. Mettre de côté le mélange. Mettez les morceaux de lapin dans la cocotte avec un peu d'huile d'olive et faites les bien dorer. Ajoutez le cognac et grattez bien le fond de la cocotte pour dissoudre les sucs. Ajoutez le vin blanc, le mélange lardons/champignons/oignons et les feuilles de sauges coupées en fine lamelle et laissez cuire 45 minutes. Au moment de servir, ajoutez 2 cuillères de crême fraiche épaisse et 2 cuillères de sauceline pour velouter la sauce 

    Servez avec des tagliatelles  fraiches (rouges pour moi)

     


    votre commentaire
  • Je sais : cette photo est une cata mais ne vous y arrêtez pas, ce plat est vraiment bon, très vite fait et original. Je me suis inspirée d'une recette de Joel Robuchon. Je n'ai pas respecté les proportions car il fallait peser les épices au gramme près et ça, ce n'est pas mon truc du tout . Attention si vous n'aimez l'agneau que rosé, cette recette n'est pas pour vous puisqu'elle demande 3 H de cuisson. Au final, une viande particulièrement fondante  et parfumée : nous, nous avons beaucoup aimé !

    Pour 6 personnes Épaule d'agneau confite aux épices

    1 épaule d'agneau de 1,5 kg (pas désossée et et si possible pas néo zélandais : j'aime beaucoup les all blacks mais pour l'agneau, franchement , c'est pas top !)

    1 cuillère à café de coriandre moulue

    1 cuillère à café de coriandre en grains 

    1 cuillère à café de cumin moulu

    1 cuillère à café de cumin en graines 

    1 cuillère à café de gingembre moulu

    1 cuillère à café de paprika

    1 cuillère à soupe de thym (frais, c'est beaucoup mieux)

    3 gousses d'ail

    1 cube de bouillon de volaille (dégraissé pour moi)

    3 cuillères à soupe d'huile d'olive

    Sel et poivre 

    Dans un bol , versez l'huile d'olive et ajoutez tous les épices.

    Badigeonnez votre épaule avec la préparation  et conservez au frais au moins 4 H, si possible une nuit .

    Préchauffez votre four à 150 ° (chaleur tournante)

    Dans une cocotte en fonte, faites dorer votre agneau avec un peu d'huile d'olive puis ajoutez le bouillon cube dilué dans 20 cl d'eau, les 3 gousse d'ail ( retirez juste la première peau et écrasez les).

    Salez, poivrez et enfournez la cocotte (et son couvercle) pour 3 H en arrosant régulièrement.

    J'ai servi avec des beignets d'aubergine ( je vous posterai rapidement la recette), une bonne purée de pommes de terre aurait été été parfaite également 

     


    1 commentaire
  • Si vous venez de temps en temps faire un petit tour sur ce blog, vous avez probablement remarqué que les yakitoris sont régulièrement présents à ma table. La raison : c'est simple et rapide à préparer, parfumé et très conviviale !

    Brochettes de poulet en yakitori500g de poulet 

    2cm de gingembre frais

    1 bouquet de ciboulette

    1 petit blanc de poireau

    1 cuillère à café de sucre en poudre

    3 cuillères à soupe de farine

    Huile neutre, sel et poivre

     

    Pour la sauce : 

    2 cuillère à soupe de sauce de soja

    2 cuillère à soupe de saké

    2 cuillère à soupe de sucre en poudre

    2 cuillère à café de Maizéna

    1 cuillère à soupe d'eau

     

    Coupez le poulet en petits morceaux (c'est plus simple avec des blancs mais meilleur avec des cuisses : à vous de voir). Dans le bol du mixeur, mettez le poulet, le gingembre en morceaux, la ciboulette (gardez 4 ou 5 brins pour la déco), le poireau coupé en rondelles, le sucre en poudre, le blanc d'oeuf et mixez. Pour ceux qui sont fachés avec le poireau, n'ayez aucune crainte, cuisinez de cette manière, vos convives ne le repéreront pas.

    Formez des boulettes avec la préparation et roulez les dans la farine 

    Préparez la sauce : dans une casserole, portez à ébullition la sauce de soja, le saké, le sucre, la Maizéna et l'eau. Mélangez bien et laissez refroidir

    Faites revenir les boulettes de poulet dans un peu d'huile (vous pouvez aussi utiliser de l'huile de sésame) pendant quelques minutes jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées. Au moment de servir enfilez 3 boulettes sur des petites brochettes.J'ai accompagné avec un riz au lait de coco et au curry et décoré avec un peu de ciboulette. J'ai servi la sauce à part.

    Si nécessaire, vous pouvez préparer vos brochettes un peu à l'avance et réchauffer rapidement au micro-ondes (doucement )juste avant de servir 

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique